Pas de moustiques Tigres à Ludon !

Catégorie(s)

  • Environnement / cadre de vie
  • Solidarité / santé
  • Prévention / sécurité Aménagement du territoire
  • Culture
  • Numérique
  • Autres

Objectif(s)

Plus d’une centaine de communes en Gironde sont touchées par le moustique tigre, parmi lesquels les 28 de Bordeaux Métropole. Comme le moustique tigre ne vole pas très loin, l’origine de la nuisance est toujours proche (environ 150 m). Le moyen de lutte le plus efficace est la neutralisation des gîtes larvaires. Il est important de veiller à la destruction des gîtes larvaires au moins une fois par semaine dans son jardin. Le projet réside dans le financement de 400 pièges.

Les ludonnais volontaires pour accueillir un piège et ayant un jardin, viendront se faire inscrire sur une liste à la mairie. Puis, en concertation avec la mairie, un quota de distribution par quartier sera établi pour permettre un maillage équilibré de la distribution sur la commune.

Les foyers retenus seront informés et pourront venir retirer leurs pièges lors de la journée d’information générale, et de sensibilisation qui permettra de s’informer sur les causes de développement du moustique tigre afin d’éviter la propagation (pack de communication à demander à l’ARS).

Description

L’objectif du piège n’est pas d’éliminer, mais d’éviter la propagation de moustiques. Ainsi permettre un maintien de la qualité de vie en extérieur, pour chaque quartier de Ludon-Medoc. Il s’agit d’un piège pondoir qui a pour objectif de stopper la future génération de moustiques tigres. Il capture des moustiques à la recherche d’une place où poser leurs œufs, attirés par l’eau présente dans le piège. C’est un piège dit « passif » (pas d’électricité, de CO2 ou d’être actif olfactif).
Proposition du piège : BG GAT 2 de :BIOGENTS (déjà utilisé dans d’autres communes de la Gironde).

round white.svg?mailpoet version=3.87 - Pas de moustiques Tigres à Ludon !

Inscrivez-vous pour recevoir des informations utiles sur votre commune : actualités, informations, événements...

Consultez notre politique de confidentialité